Plomberie

La plomberie et l'installation sanitaire de l’édifice

Après le gros œuvre, le second œuvre finalise la construction de l’édifice avec : l'isolation, les revêtements extérieurs, les cloisons intérieures, les menuiseries intérieures, l'escalier, l'électricité, la plomberie, le chauffage et la climatisation.

L'installation sanitaire de l’édifice concerne l'arrivée d'eau depuis le réseau de ville, le chauffage de cette eau pour son usage domestique, et l'évacuation des eaux usagées.

Plomberie : préparer l'installation sanitaire

Pour mettre en place le réseau sanitaire, on débute par placer la fosse dans le trou prévu lors du creusage des fondations. Elle est ensuite remplie d'eau aux trois quarts, afin d'éviter tout débordement par temps de pluie.

Les tranchées menant à la maison sont également creusées au préalable.

La fosse est ensuite raccordée au vide sanitaire. Avant la mise en route de l'installation et la fermeture des tranchées, les travaux doivent recevoir la validation du service sanitaire de la mairie, qui vérifiera la conformité avec le plan ayant reçu le permis de construire. On peut alors finaliser la mise en route des sanitaires.

Le plan de l'installation sanitaire de l’édifice

L'installation de la plomberie est définie selon un plan précis. Ce plan peut être de deux types :

  • La pieuvre : chaque appareil est relié à la nourrice, tube permettant de raccorder plusieurs tuyaux, par une canalisation indépendante. Ce système est le plus simple, demande moins de raccords mais utilise plus de longueur de tuyaux.
  • Le repiquage : la nourrice initiale alimente, grâce à une colonne montante, plusieurs nourrices secondaires placées à chaque étage du bâtiment. Un robinet d'arrêt est placé avant chacune de ces nourrices secondaires. On privilégie ce système dans les édifices à plusieurs étages.

Plomberie : l'eau chaude sanitaire

L'eau chaude sanitaire (ECS) est utilisée dans la cuisine et les salles de bain. Elle est produite par un chauffe-eau indépendant ou par un ballon d'eau chaude raccordé à une chaudière.

Le chauffe-eau peut fonctionner à l'électricité, au gaz, au bois ou à l'énergie solaire. La première solution est de loin la plus répandue.

La tuyauterie

La tuyauterie peut être principalement en acier, cuivre ou PVC.

  • Tuyaux en acier : matériau conçu pour résister aux agressions chimiques et mécaniques.
  • Tuyaux en cuivre : bonnes propriétés mécaniques, solide, résistant à la corrosion.
  • Tuyaux en PVC : résistant, un tuyau PVC se coupe facilement avec une scie à métaux si l'on souhaite l'adapter à une installation.

Halcodec est très expérimentée dans la mise en œuvre, la remise en état et la maintenance des installations de plomberie, des systèmes de production de chaleur, de l'air conditionné, des filtrages d'assainissement, des toilettes avec Water-closets… en création originale sur des structures existantes, vieillissantes ou en cours de construction.